Comprendre l’impact des hormones sur le cycle menstruel

 

Les cycles menstruels peuvent vous concerner pendant près de 40 ans, soit près de la moitié de votre vie. Alors, pour mieux les appréhender, nous vous proposons de découvrir comment ils fonctionnent.

Grâce à cet article, vous allez comprendre le rôle des hormones pendant le cycle menstruel, leur impact sur vos émotions et enfin, comment mieux les gérer grâce à des astuces simples.

comprendre l'impact des hormones sur le cycle menstruel

Le rôle des différentes hormones à chaque phase du cycle

Avant toute chose, il faut savoir que différentes hormones sont produites au cours de chacun de vos cycles menstruels. Leurs sécrétions sont plus ou moins fortes selon la période.

Décortiquons ensemble ce qui se passe dans votre corps durant chaque phase.

  • Tout d’abord, quand vos règles débutent (premier jour du cycle), vos deux hormones féminines principales, l’estrogène et la progestérone, sont au plus bas. Leur chute brutale est à l’origine des saignements et des symptômes que vous pouvez ressentir pendant cette période. Dans le même temps, l’hormone de stimulation du follicule (HSF) est libérée afin de préparer la prochaine ovulation. Quelques jours après, la production d’estrogène reprend. 
  • Durant la deuxième phase du cycle, le corps va se préparer à ovuler et sécrète donc de plus en plus d’estrogène. L’hormone lutéinisante (LH) apparaît aussi de façon brutale et brève (une journée) afin d’indiquer au follicule de libérer l’ovule. Enfin, le taux de testostérone augmente avec pour conséquence une hausse de la libido. 
  • La phase suivante est la phase d’ovulation, pendant laquelle un ovule se détache afin d’être fertilisé. Le follicule produit alors une hormone jusqu’ici absente : la progestérone. Celle-ci sert à préparer l’utérus à accueillir un embryon. La muqueuse de l’utérus (l’endomètre) s’épaissit en vue d’une fécondation. L’estrogène, quant à elle, demeure présente durant tout le cycle, même si son niveau baisse au moment de l’ovulation.
  • Enfin, durant la dernière phase du cycle, la progestérone continue d’augmenter tandis que l’estrogène stagne. Cela permet au corps de créer un environnement favorable pour une grossesse. Lorsque le corps se rend compte qu’il n’y en a pas, cela provoque la chute des taux d’estrogène et de progestérone. C’est à ce moment-là qu’on peut voir apparaître le fameux syndrome prémenstruel. Quand les hormones descendent à un certain niveau, les règles se déclenchent et le cycle reprend.

Certaines contraceptions changent le rôle que les hormones ont au cours du cycle. La pilule empêche par exemple la sécrétion de l’HSF lors de la première phase du cycle : il n’y a alors pas d’ovulation.

Cycle menstruel et hormones : des conséquences sur les émotions

Les clichés sexistes persistent concernant les « mauvaises humeurs » des personnes ayant leurs règles.

Qu’en est-il vraiment ? Eh bien, la science a prouvé que les hormones avaient bien un impact sur les émotions… Mais bonne nouvelle : celui-ci est loin d’être uniquement négatif. 

Selon les travaux de Pauline Maki, en début de cycle, le taux d’estrogène en augmentation rendrait plus en confiance, plus créative, plus sociable. En effet, ce taux élevé provoque une augmentation de la production de sérotonine, connue pour assurer bien-être et sérénité. La progestérone, quant à elle, a un effet anxiolytique. Parfait pour se sentir bien et s’endormir paisiblement. 

Lorsque la sécrétion de ces hormones diminue, la bonne humeur peut se dégrader : le faible niveau de sérotonine peut induire une baisse de moral. On peut également constater un peu plus de vulnérabilité et de sensibilité. 

Vos émotions peuvent donc être perturbées par les fluctuations d’hormones au cours du cycle. Chaque personne est différente et réagit de façon plus ou moins importante à ces variations, mais retenez simplement qu’il est normal d’avoir des réactions qui varient en fonction de votre cycle menstruel.

Mieux gérer ses fluctuations d’hormones grâce à des astuces simples

Maintenant que vous comprenez mieux comment fonctionnent les hormones féminines et comment elles peuvent vous impacter, nous vous proposons quelques conseils faciles à mettre en place pour mieux maîtriser les variations d’hormones dans votre corps.

Dans un premier temps, vous pouvez noter vos cycles sur un agenda ou dans une application dédiée. N’hésitez pas à y inscrire les émotions que vous ressentez, qu’elles soient positives ou négatives. Après quelques mois d’utilisation, vous pourrez certainement vous rendre compte de la façon dont votre corps réagit en fonction des différentes phases de votre cycle. Cet exercice est vraiment intéressant, car il va vous permettre de mieux anticiper vos humeurs et ainsi, de mieux les accepter. N’hésitez pas également à en parler à votre entourage afin qu’ils soient plus indulgents avec vous pendant vos phases les plus difficiles du mois.

impact-hormone-sur-cycle-menstruel

Certaines plantes ont également des effets très positifs dans la gestion des fluctuations liées aux hormones du cycle menstruel. En voici quelques exemples :

  • La sauge sauvage aide à calmer les douleurs de règles. Ses propriétés sont proches de celles de l’estrogène, elle permet donc de limiter les effets négatifs de la chute de production de cette hormone.
  • La mélisse calme les spasmes des muscles du bas-ventre, est apaisante et a même des actions antidépressives.
  • L’achillée millefeuille est un antispasmodique naturel. Elle est également anti-inflammatoire et relaxante.
  • Le framboisier réduit les inflammations et apaise donc efficacement les douleurs. 

Ces plantes peuvent être consommées sous forme de compléments alimentaires ou de tisanes. En infusion, vous pourrez trouver des mélanges contenant différentes plantes, adaptées à la phase de votre cycle. La tisane NETI sera par exemple bénéfique lors de votre période prémenstruelle puisqu’elle contient, entre autres, de la sauge officinale, de la mélisse ou encore de l’achillée millefeuille.

Pendant vos cycles menstruels, les hormones fluctuent et cela a un impact sur vos émotions et vos ressentis. Comprendre ce qui se passe dans votre corps pendant les différentes phases vous aidera à anticiper et à mieux vivre ces périodes. N’hésitez pas également à vous aider des plantes alliées pour vivre en harmonie avec votre corps à chaque instant.

Nos cycles menstruels sont importants, ils font partie de nous, ils nous caractérisent et ils nous donnent du rythme. Soyons à l’écoute et apprenons à les aimer.

Prenez soin de vous.

Murmurer nos mots de l’intime :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi :

Fonctionnement de notre cycle menstruel

Notre cycle menstruel

De nos 1ères règles à la ménopause, le cycle vie-mort se manifeste tous les mois dans notre corps et pendant environ 40 années de notre vie : notre corps va répéter cette chorégraphie encore et encore. Notre quotidien de femme est rythmé par la danse incessante de nos hormones.

Lire la suite »