Comment les plantes peuvent-elles réguler les hormones

Vous êtes fatigués, vous perdez vos cheveux ou encore votre humeur est massacrante ? Il y a fort à parier que vos hormones vous jouent des tours. Qui n’a pas, au cours de son existence, ressenti ce malaise ? Un dérèglement hormonal et c’est votre quotidien qui s’assombrit. Certaines plantes régulatrices, absorbées sous forme de tisanes, de gélules, de poudre, etc., peuvent devenir vos alliés pour lutter contre ce mal-être et vous aider à retrouver un équilibre certain. Mais comment les plantes peuvent-elles réguler les hormones et arriver à accorder les potentiels excès à certaines carences ? Cette réponse naturelle est-elle efficace tant pour les hommes que pour les femmes ? Bien plus qu’un remède de grand-mère, la phytothérapie traverse les générations et se met au service de notre corps.

Les plantes peuvent réguler les hormones de manière naturelle

Les bienfaits de la nature

Prendre soin de soi de la manière la plus naturelle possible est devenu une préoccupation pour de nombreuses personnes. La phytothérapie est l’art de se soigner par les plantes. Cette pratique connaît une communauté d’adeptes de plus en plus importante. Ainsi, les plantes médicinales considérées par leurs constitutions nutritives et thérapeutiques sont une réponse à de nombreux maux. Les préparations naturelles sont devenues des alliés du quotidien. Le soin et la prévention sont abordés de la manière la plus douce possible pour l’organisme. L’hormonothérapie de substitution laisse une part de plus en plus conséquente aux plantes et à leurs bienfaits. La santé hormonale est un challenge que les molécules végétales relèvent haut la main.

les plantes régulatrices des hormones du cycle menstruel
hormones-cycle-menstruel-preparation-variee

Des préparations variées et adaptées à chacun

Les modes de fabrication et d’administration des élaborations à base de plantes sont diversifiés. Elles méritent que l’on s’y intéresse, car chacun trouvera assurément la formulation la plus adaptée à sa situation.

Les plantes ou une partie des plantes sont ingérées :

  • par voie orale ; 
  • par voie externe cutanée ;
  • par voie nasale ;
  • par voie buccale ;
  • et plus rarement par voie oculaire, auriculaire, vaginale ou rectale.

Ces préparations à base de substances végétales se retrouvent essentiellement sous forme de tisanes, de gélules, de poudres et d’extraits alcooliques de plantes fraiches.

Les préparations naturelles sont efficaces pour rééquilibrer toutes les parties de notre corps

Le rôle des hormones dans notre vie n’est plus à démontrer. En effet, ce sont bien elles qui décident de tout. Nos émotions, nos humeurs, notre poids, notre sommeil, etc. L’intégralité de notre fonctionnement interne est dictée par notre système hormonal. Enfant, adolescent, femme ou homme, tout le monde et tous les instants de notre existence sont concernés. Ce n’est donc pas, comme certains peuvent le penser, uniquement une affaire de femme et de cycle menstruel.

Les hormones féminines doivent être appréhendées en dehors de la grossesse et de la ménopause. Véritables chefs d’orchestre de notre libido et de nos caractères sexuels, la progestérone, la testostérone ou encore les œstrogènes, dites les hormones sexuelles, sont soumises à un jeu très précis d’équilibre. Les hommes ne font pas exception.

Le système endocrinien, c’est-à-dire l’ensemble des organes et des glandes qui véhiculent les hormones dans le sang, doit être efficace et équilibré. Des hormones de croissance qui n’arrivent pas à bon port, une thyroïde défectueuse ou encore des sécrétions mal régulées et c’est notre santé qui est en danger.

Ainsi, la mélatonine contrôle notre sommeil, la ghréline et la leptine concernent notre appétit, le cortisol est, quant à lui, connu comme étant l’hormone du stress. Plus de 50 hormones différentes circulent dans notre corps. Elles ont toutes une fonction bien précise qu’il est essentiel de préserver. Les plantes médicinales, connues pour leurs propriétés thérapeutiques, sont efficaces dans toutes les parties de notre organisme. Les hormones sont présentes et actives dans tout notre corps. L’enjeu, en revanche, est de qualifier avec précision les plantes régulatrices et le mode d’administration qui convient à la problématique hormonale décelée.

Les plantes médicinales régulatrices aident à lutter contre les symptômes d'un déséquilibre hormonal

Certains indices ne trompent pas. Les manifestations d’un déséquilibre hormonal se traduisent le plus souvent par :

  • Une prise ou une perte de poids non justifiée
  • des chutes de cheveux excessives ;
  • une pilosité anormale;
  • une transpiration importante ;
  • des troubles du sommeil; 
  • des changements d’humeurs et une irritabilité constante;
  • une fatigue latente ;
  • des éruptions cutanées, l’apparition d’acné ; 
  • une baisse de la libido.

Tout au long de notre vie, les hormones fluctuent au rythme d’événements variés. Certains sont attendus comme la puberté, la grossesse ou la croissance et d’autres sont liés à des maladies chroniques. Certains symptômes se manifestent et il devient alors nécessaire de faire un bilan hormonal. Celui-ci est généralement prescrit par le médecin traitant. Ce check-up permet d’évaluer l’excès ou le déficit d’hormones. Certaines sécrétions hormonales sont pointées du doigt et il devient alors possible d’agir pour retrouver un équilibre. Les effets secondaires d’un dérèglement hormonal peuvent être difficiles à vivre, il est donc important de trouver des solutions pour le rééquilibrer. Les plantes sont une réponse naturelle que beaucoup d’individus privilégient.

Les préparations à base de substances végétales sont des réponses pour les problèmes hormonaux des femmes

Les maux si particuliers des femmes

Depuis des millénaires, les plantes sont les alliées de la gent féminine. Pour aider à soulager lors des douleurs du cycle menstruel, pour ralentir des contractions précoces d’un accouchement à venir, pour diminuer les bouffées de chaleur liées à la ménopause, etc. Les femmes ont bien compris les bienfaits que la phytothérapie pouvait leur importer. Ainsi, nos mères, nos grands-mères, des générations de femmes ne s’en sont pas privées. Nous avons aujourd’hui un héritage colossal de connaissances et de pratiques de l’usage des plantes pour les femmes. L’usage de la pilule ainsi que de nombreux substituts d’hormones sont délaissés au profit de compositions plus naturelles.

Quelques plantes que toute femme devrait avoir dans ses placards

Le nombre de plantes aux vertus intéressantes venant en aide aux maux féminins est innombrable. Quelques-unes ont des propriétés très intéressantes et peuvent être une réponse naturelle à de nombreux dérèglements hormonaux. Nous pouvons citer :

  • Le gattilier (Vitex agnus-castus)

Il atténue le syndrome prémenstruel et les effets annonciateurs de la ménopause. Il est un soutien efficace dans certains cas d’infertilité ; 

 

  • l’alchémille (Alchemilla vulgaris)

Elle atténue les syndromes prémenstruels, la pré-ménopause, les cycles irréguliers et d’hyperménorrhées . Elle est antihémorragique, soulage les jambes lourdes et les situations d’hémorroïdes ; 

 

  • l’achillée millefeuille (Achillea millefolium)

Elle a une fonction hémostatique et cicatrisante. Elle est efficace contre les douleurs pelviennes, abdominales et sur le syndrome prémenstruel ;

 

  • l’armoise (Artemisia vulgaris)

Elle est utilisée en cas d’absence de règles ou de douleurs menstruelles. Cette plante est interdite aux femmes enceintes ;

 

  • la matricaire ou camomille allemande (Matricaria recutita)

Elle calme l’esprit et apaise les douleurs et les crampes menstruelles ;

 

  • la mélisse (Melissa officinalis)

Elle calme certaines dysménorrhées ;

 

  • l’hamamélis (Hamamelis virginiana)

Cette plante est reconnue pour son action antihémorragique et en cas d’insuffisance veineuse et de varices. Elle améliore la qualité des cycles féminins ;

 

  • la prêle (Equisetum arvense)

Elle a la propriété de reminéraliser le corps notamment en période de ménopause. Elle a une forte action diurétique qui la rend très utile en cas d’infection urinaire ;

 

  • la sauge officinale 

Elle est particulièrement utilisée au moment de la puberté pour aider les menstruations à se mettre en place et à la ménopause pour lutter contre les bouffées de chaleur. Cette plante accompagne les grandes étapes de la vie d’une femme en lui procurant un regain d’énergie ;

L’usage des plantes est un allié incontestable pour la régulation des hormones tant pour les femmes que pour les hommes. Leur efficacité n’est donc plus à prouver. Mais la prudence doit être de mise. En cas de dérèglement hormonal sévère, il est essentiel de s’orienter vers son médecin et d’envisager une prise en charge médicale. De plus, bien qu’il s’agisse d’une démarche naturelle, il est important de se renseigner sur les propriétés, les contre-indications et la posologie des plantes que l’on souhaite utiliser. Faites confiance à Nesati, nous vous conseillerons sur l’infusion adaptée à vos besoins.

Nos cycles menstruels sont importants, ils font partie de nous, ils nous caractérisent et ils nous donnent du rythme. Soyons à l’écoute et apprenons à les aimer.

Prenez soin de vous.

Murmurer nos mots de l’intime :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi :

Fonctionnement de notre cycle menstruel

Notre cycle menstruel

De nos 1ères règles à la ménopause, le cycle vie-mort se manifeste tous les mois dans notre corps et pendant environ 40 années de notre vie : notre corps va répéter cette chorégraphie encore et encore. Notre quotidien de femme est rythmé par la danse incessante de nos hormones.

Lire la suite »